AU CŒUR DE LA MONTAGNE

La centrale de Nant de Drance est un concentré de haute technologie niché au cœur de la montagne. Ses six pompes-turbines de dernière génération permettront d'injecter ou d'absorber en quelques minutes une puissance de 900 MW. Cette très grande flexibilité fait de Nant de Drance un complément idéal aux nouvelles énergies qui produisent de l'électricité en fonction de la météo.

Fonctionnement

La centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance utilise la différence de niveau entre deux lacs de retenue existants pour produire et stocker de l'énergie. Lorsque les besoins en électricité sont importants, l'eau stockée dans le lac du Vieux-Emosson chute vers la centrale souterraine via deux puits verticaux de 425 m de haut. Elle y est turbinée pour produire de l'électricité puis est déversée dans le lac d'Emosson. A l'inverse, lorsque les besoins en électricité sont moindres, l'eau du lac d'Emosson est pompée vers le lac du Vieux-Emosson. La centrale de Nant de Drance permet ainsi de stocker l'électricité lorsque celle-ci est excédentaire sur le réseau.

Le parcours de l'eau est le même lors des phases de pompage et de turbinage. Elle passe au travers des mêmes galeries, des mêmes puits et des mêmes groupes hydroélectriques. Les six turbines Francis installées dans la caverne des machines seront réversibles et pourront soit pomper, soit turbiner selon la phase du cycle.

Vers le haut


Les deux lacs de retenue

Emosson – Lac de retenue inférieur

Le lac de retenue d’Emosson, situé à 1930 mètres d’altitude, est alimenté par une partie des eaux du Massif du Mont-Blanc, captées  en Suisse et en France. Plus d'un million de mètres cubes de béton a été nécessaire pour construire cet imposant mur. Emosson est actuellement la deuxième plus grande retenue de Suisse derrière celle de Grande Dixence et le cinquième plus haut barrage du pays.

  • Année: 1974
  • Hauteur: 180 m
  • Type: voûte
  • Longueur du couronnement: 555 m
  • Capacité: 227 millions de m³
  • Surface: 327 ha
  • Longueur: 4 km
  • Zone de drainage: 34,91 km²
  • Exploitant: Electricité d'Emosson SA (Alpiq 50%, EDF 50%)
  • Site internet: www.emosson.ch

Vers le haut


Vieux-Emosson – Lac de retenue supérieur

Le barrage du Vieux-Emosson a été construit en 1955 par les CFF. Ses eaux sont actuellement recueillies dans le barrage d’Emosson. Dans le cadre du projet Nant de Drance, le mur du Vieux-Emosson sera rehaussé de 20 mètres, ce qui permettra de doubler la capacité du lac de retenue. La région du Vieux-Emosson est également célèbre pour ses traces de dinosaures.

  • Année: 1955
  • Hauteur finale: 76.5 m 
  • Type:  voûte 
  • Longueur du couronnement: 205 m
  • Capacité finale: 25 millions de m³
  • Surface: 55 ha
  • Longueur: 1,5 km
  • Zone de drainage: 4,6 km²
  • Exploitant: Nant de Drance SA

Vers le haut


Performances et rendement

Pompe-turbine du complexe Nant de Drance. L'installation étant réversible, cet élément fonctionne comme un turbine lorsque l'on produit de l'énergie électrique et comme une pompe lorsque l'on en consomme (remplissage du lac du Vieux-Emosson).

Pompe turbine

La  centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance sera équipée de 6 pompes-turbines de type Francis de 150 MW chacune. Elles délivreront une puissance de pompage et de turbinage de 900 MW et produiront environ 2,5 milliards de kWh par an avec une fréquence de 50 Hz.

La centrale pourra passer du pompage à pleine puissance au turbinage à pleine puissance en moins de dix minutes. Cette très grande flexibilité qui permet de répondre rapidement à la demande en électricité ou au besoin de stockage est l'un des atouts majeurs du projet Nant de Drance.  

Les centrales de pompage-turbinage ne produisent pas d'électricité supplémentaire. Le courant utilisé pour les cycles de pompage est supérieur au courant produit lors du turbinage.

Mais grâce à l’utilisation de techniques ultramodernes, la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance offrira un rendement de plus de 80%. C'est à l'heure actuelle l'un des rendements existants les plus élevés pour le stockage d'électricité.

Vers le haut


Ligne 380 kV

Ligne haute tension

La mise en service de l'aménagement Nant de Drance nécessite le renforcement de la ligne à très haute tension entre Châtelard et la vallée du Rhône. Le projet consiste à remplacer l’un des deux ternes  de 220 kV existant par un terne de 380kV, ce qui nécessite la pose de nouveaux pylônes. La construction du tronçon entre Châtelard et La Bâtiaz a déjà débuté. La réalisation de ce projet, indispensable au fonctionnement de la centrale, est sous la responsabilité de Swissgrid, gestionnaire du réseau suisse à très haute tension. Pour plus d'informations sur la ligne à très haute tension entre Châtelard et Rosel: Swissgrid

Avec la mise en service de Nant de Drance, c’est une puissance de 900 MW supplémentaire qui sera injectée sur le réseau à très haute tension dans le canton du Valais à partir de 2019. L’extension du réseau THT, en particulier le tronçon Chamoson - Chippis, est donc indispensable pour transporter la totalité de la production électrique valaisanne, notamment durant les heures où la demande en électricité est forte. Swissgrid est responsable de mener à bien ce projet dans le cadre de sa mission qui consiste à garantir la sécurité, l’exploitation et le développement du réseau suisse à très haute tension. Pour plus d'informations sur la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis: Swissgrid

Vers le haut